Élection 2021 Priorités politiques pour le N.-B.

Un regroupement d’organisations d’affaires du Nouveau-Brunswick a fait paraître un ensemble de priorités politiques pour l’élection fédérale à venir. Le regroupement est composé du Conseil économique du Nouveau-Brunswick, du Conseil d’entreprises du Nouveau-Brunswick, de la Chambre de commerce de Fredericton, de la Chambre de commerce pour le Grand Moncton, de la Chambre de commerce régionale de Saint John et de Manufacturiers et Exportateurs du Canada.

Les trois axes prioritaires et appels à l’action du regroupement s’articulent autour des thèmes suivants :

  • Faire croître la main-d’œuvre en adoptant une approche à volets multiples qui comprendra le retour au travail des bénéficiaires de l’assurance-emploi, un programme national de services de garde, et un financement particulier par le biais de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) pour l’automatisation, la numérisation ainsi que le recrutement et le maintien en poste des effectifs.
  • Combler le déficit d’investissement fédéral en recherche et développement au Nouveau-Brunswick et financer des projets d’infrastructure, notamment en logement.
  • Mettre à l’essai un crédit d’impôt à l’investissement pour le Canada atlantique qui encouragera les investissements interprovinciaux dans les entreprises en démarrage, les exportateurs et les PME dont le siège social se trouve dans la région de l’Atlantique.
  • Attribuer des places d’immigration de sorte à atteindre un objectif de 10 000 immigrants d’ici 2024 (en mettant en place des mesures de soutien supplémentaires pour atteindre une cible de 30 % d’immigrants francophones).
  • Simplifier et accélérer l’ensemble du processus d’immigration, plus particulièrement pour les étudiants internationaux.
  • Augmenter les investissements dans les mesures de soutien et les infrastructures de conservation destinées aux nouveaux arrivants, comme les services et initiatives d’établissement pour accueillir les communautés.
  • Adopter une optique de politique régionale pour traiter des difficultés uniques pour chaque région, et envisager des engagements de plateforme propres au Canada atlantique.
  • Offrir des mesures incitatives, des crédits d’impôt ou des programmes de financement pour aider les PME à assumer les coûts de la décarbonisation et de la transition vers une économie verte.
  • Collaborer avec les provinces pour éliminer les obstacles au commerce.

Pour plus d’informations sur les priorités politiques du N.-B. pour l’élection 2021, veuillez cliquer sur la bannière ci-dessous!

Les priorités de la Chambre :

Ce qui nous tient à coeur

Le Nouveau-Brunswick est la seule province à avoir enregistré une diminution nette de sa population lors du dernier recensement. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a nommé un ministre responsable de l’immigration dans le nouveau cabinet de Blaine Higgs, l’honorable Arlene Dunn, ce qui prouve que l’immigration est devenue la priorité en matière de croissance démographique. Nous avons besoin d’un plan pour accroître notre population, attirer plus d’immigrants et maintenir une main-d’œuvre qui répond aux besoins de notre économie.

Position de la CCGM
Nous avons besoin d’un plan pour accroître notre population, attirer plus d’immigrants et maintenir une main-d’œuvre qui répond aux besoins de notre économie. – Deux résolutions de la CCGM ont été incluses dans le livre des politiques de la Chambre de commerce du Canada : La première résolution vise à rétablir les services d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) dans notre région. La 2e résolution vise à accélérer la reconnaissance des titres de compétences étrangers pour les nouveaux immigrants au Canada.

Mesures prises
– La CCGM et 3+ Corporation ont présenté le sommet Workforce 20/20 les 12 et 13 novembre à Moncton.
– La Chambre a été citée comme chef de file ou comme partie prenante pour 16 points d’action de la Stratégie d’immigration du Grand Moncton et de la Stratégie régionale de la main-d’œuvre du Sud-Est.

Prochaines étapes
– La CCGM participe à la mise en œuvre de la stratégie d’immigration.
– La Chambre travaille avec tous les intervenants pour la mise en œuvre de la stratégie régionale de la main-d’œuvre.

La pandémie de COVID-19 est sans précédent. La crise est si vaste qu’elle a touché tous les secteurs géographiques, démographiques et économiques. Les mesures prises maintenant par les gouvernements, les entreprises, les organisations et les particuliers peuvent jeter les bases de l’avenir économique de notre province et de la survie des petites, moyennes et grandes entreprises. Le CCGM a été actif depuis le début de la pandémie en participant à de nombreux comités ad hoc, en plaidant auprès de tous les niveaux de gouvernement pour aider les entreprises de toutes tailles, et en informant la communauté des affaires et les résidents de notre région sur les programmes disponibles et les dernières initiatives.

Position de la CCGM
– Le gouvernement a fait savoir qu’il ne s’attend pas à ce qu’un vaccin soit disponible avant 8 à 10 mois ou plus, ce qui signifie que la vie ne reviendra pas à la normale avant un certain temps. La distance physique, les examens de santé, les barrières physiques (plexiglas), le lavage des mains, le nettoyage des surfaces, les masques et les protections faciales seront la nouvelle normalité.
– Les membres de la Chambre ont identifié les salaires et les loyers comme les deux principaux problèmes à résoudre face à la pandémie de COVID-19.
– Les entrepreneurs avaient également besoin d’informations d’orientation concernant la réouverture de l’économie (plan opérationnel, signalisation, outil de présélection, distance physique, procédures de nettoyage et de désinfection, facilitation de l’étiquette d’hygiène personnelle, équipement de protection personnelle).

Mesures prises
– La Chambre participe aux initiatives de la Southeast Economic Recovery Task Force.
– Elle a hébergé le site Web régional d’information sur le COVID-19.
– Sondage auprès des membres sur les effets du COVID-19.
– Participation à un sondage auprès des grandes entreprises de la région sur l’occupation des bureaux au centre-ville de Moncton avec 3+ Corporation et d’autres intervenants.
– La Chambre a participé à une réunion bihebdomadaire des organisations du Nouveau-Brunswick avec les organisations de développement des affaires de la province et à l’élaboration de la série de balados Turning Points.

Prochaines étapes
– Travailler avec tous les intervenants du développement économique de la province pour mettre en place un plan de redressement équilibré à partir du COVID-19 en fournissant de l’aide aux petites et moyennes entreprises, aider nos plus grands employeurs à maintenir leurs niveaux d’emploi, introduire des programmes pour rajeunir le secteur du commerce de détail et de l’hôtellerie, et soutenir nos aéroports au Nouveau-Brunswick.
– Demander à tous les niveaux de gouvernement de rester concentrés sur les mesures économiques pour aider la communauté des affaires à faire face à la pandémie de COVID-19.

De nombreux membres de la Chambre, ainsi que d’autres propriétaires d’entreprises dans nos trois communautés, ont identifié l’itinérance et la sécurité comme le problème n°1 sur lequel nos municipalités doivent se concentrer. Les membres et d’autres propriétaires d’entreprises sont confrontés au vol et au vandalisme sur leur propriété ou près de leur entreprise. Une plus grande présence policière est demandée dans les trois municipalités, surtout au centre-ville de Moncton. Le nombre de personnes sans-abri a doublé au cours de la dernière année, avec maintenant 300 personnes identifiées.

Position de la CCGM
– L’itinérance et la sécurité doivent être abordées dans nos trois communautés, car la couverture médiatique pourrait avoir des répercussions négatives sur la confiance des entreprises et les investissements privés dans la région.

Mesures prises
– John Wishart a rencontré la ville de Moncton et de nombreux intervenants sur la question des sans-abri à la fin août. Une réunion de suivi avec les députés provinciaux nouvellement élus a eu lieu au début d’octobre.
– Le CCGM a publié un communiqué de presse exhortant tous les partis politiques à faire de l’itinérance et de la sécurité un enjeu clé des élections provinciales.

Prochaines étapes
– Des 300 millions de dollars du gouvernement fédéral, la province ne financera que 151 unités de logement abordable au cours des trois prochaines années. Notre communauté doit faire pression sur le gouvernement pour qu’il fasse plus, plus rapidement.
– Le CCGM tente d’établir un lien entre le milieu des affaires et les intervenants en matière d’itinérance afin de trouver des solutions pour notre région.

Les entreprises du Nouveau-Brunswick sont déjà parmi les plus surréglementées et surtaxées d’Amérique du Nord. Le fardeau fiscal reste l’un de nos principaux problèmes au niveau provincial et également au niveau fédéral. ONB a introduit un nouveau programme de navigateur d’affaires en 2019. Une nouvelle ministre responsable du développement économique, des petites entreprises et d’ONB a été nommée au cabinet, Arlene Dunn.

Position de la CCGM
– L’initiative de réduction des formalités administratives en Atlantique doit montrer des résultats concrets. Le gouvernement doit être conscient de l’impact des taxes sur la croissance des entreprises.
– Nous appuyons le nouveau programme Business Navigator.

Mesures prises
– À chaque occasion, nous avons insisté auprès du gouvernement sur le fardeau fiscal global et sur le fait qu’il constitue un frein à la croissance des entreprises.

Prochaines étapes
– Après l’introduction du programme Business Navigator l’automne dernier, le gouvernement doit maintenant trouver des moyens de réduire réellement la paperasserie.

L’Aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton est l’un des 10 principaux contributeurs économiques de la province.

Position de la CCGM
Notre aéroport a besoin d’un accès égal au financement fédéral des infrastructures pour être compétitif.

Mesures prises
– Une lettre a été envoyée aux députés de notre région pour faire pression sur le gouvernement fédéral afin qu’il mette en place plus de mesures pour aider l’AIGM.
– Le CCGM a commenté la réduction des services par WestJest.
– PAL Airlines a annoncé de nouvelles liaisons entre Moncton et St. John’s 5 fois par semaine.

Prochaines étapes
– Rester en contact avec WestJest lorsqu’ils réintroduiront des liaisons dans notre région.
– Faire pression sur tous les niveaux de gouvernement pour aider les aéroports de la province à avoir accès à du financement.
– En attendant l’achat d’Air Transat par Air Canada, la Chambre doit protéger le nombre de vols d’hiver de Transat à destination des Caraïbes.

Impliquez-vous :

Vos opinions sont importantes

La force de la Chambre de commerce repose sur sa voix collective.

La Chambre de commerce fait une enquête auprès de ses membres dans le cas des préoccupations liées à la communauté des affaires à l’échelle locale. De plus, nous vous invitons à vous exprimer sur vos préoccupations ou si vous souhaitez attirer notre attention sur une certaine question.

Avez-vous des préoccupations à nous communiquer? Veuillez communiquer avec nous pour nous en informer!