Member Log-in
PLAIDOYER2019-02-25T16:42:15+00:00

Les priorités de la Chambre :

Ce qui nous tient à coeur

Tarifs de Travail sécuritaire NB

À l’automne 2018, Travail sécuritaire NB a dévoilé ses taux d’évaluation provisoires pour les employeurs pour 2019. Après deux années d’augmentations importantes des taux pour les employeurs, les taux proposés pour 2019 étaient dramatiques – le taux moyen pour 100 $ de la masse salariale évaluée allait probablement passer de 1,70 $ en 2018 à 2,92 $ par 100 $. Le taux moyen était de 1,11 $ en 2016. Ce taux proposé aurait imposé une augmentation de 175% en trois ans à toutes les organisations du Nouveau-Brunswick.

La Chambre de commerce pour le Grand Moncton fait partie d’une coalition de groupes d’entreprises qui ont mis au point une campagne pour inciter tous les partis provinciaux à s’engager à prendre les mesures décrites par un groupe de travail indépendant afin de limiter les hausses tarifaires insoutenables et de protéger l’intégrité du système d’indemnisation des travailleurs.

Le 12 décembre 2018, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé que le taux de 2019 serait réduit à 2,65 $ par tranche de 100 $ de la masse salariale, au lieu des 2,92 $ proposés l’automne dernier. Il s’agit toujours d’une augmentation de 56% par rapport au taux de 2018, mais la nouvelle législation proposée par le Parti progressiste-conservateur devrait permettre d’ajuster les primes à la baisse à partir de 2020 et à l’avenir.

Tarification du carbone

Impact du plan de tarification du carbone sur le Nouveau-Brunswick

Plus tôt cette année, le gouvernement fédéral a demandé à chaque province de soumettre un plan de tarification du carbone. En octobre, nous avons appris que le plan du Nouveau-Brunswick n’avait pas été approuvé, ce qui signifie que le gouvernement fédéral imposera ce qui s’appelle le « filet de sécurité » fédéral.

Toutes les autres provinces du Canada atlantique ont conclu une entente avec le gouvernement fédéral. Néanmoins, étant donné que le Nouveau-Brunswick s’est vu imposer le filet de sécurité du fédéral, il y a des risques que ce filet puisse désavantager les consommateurs et entreprises du Nouveau-Brunswick.

Pour vous donner plus d’informations sur la question de la tarification du carbone, le Conseil d’entreprises du Nouveau-Brunswick a présenté l’année dernière, après la tenue du symposium sur la tarification du carbone au Nouveau-Brunswick en janvier 2017, un rapport intitulé Respect des exigences fédérales en matière de tarification du carbone : Quelle est la méthode qui convient le mieux au Nouveau-Brunswick?

De plus, voici une série de liens si vous souhaitez en savoir plus sur les régimes provinciaux, les exemptions et les taux de prélèvement fédéraux.

Croissance démographique et développement de la population active

Le Nouveau-Brunswick est la seule province à avoir enregistré une diminution nette de la population lors du dernier recensement.

Nous avons besoin d’un plan pour accroître notre population, attirer plus d’immigrants et maintenir une main-d’œuvre qui répond aux besoins de notre économie.

Croissance du tourisme

Le sud-est du Nouveau-Brunswick représente plus de recettes touristiques annuelles que l’ensemble de P.E.I. C’est un secteur clé de la croissance de notre région.

Les communautés et la communauté d’affaires du sud-est N.B. besoin de collaborer pour augmenter l’infrastructure et les revenus du tourisme.

Développement de l’aéroport

L’Aéroport international Roméo LeBlanc du Grand Moncton est l’un des 10 plus importants contributeurs économiques de toute la province.

Notre aéroport a besoin d’un accès égal au financement fédéral de l’infrastructure pour être concurrentiel.

Charge fiscale globale et réduction de la bureaucratie

Les entreprises du Nouveau-Brunswick sont déjà parmi les plus sur-réglementées et surtaxées en Amérique du Nord.

L’initiative de réduction de la bureaucratie de l’Atlantique doit montrer de réels résultats tangibles. Le gouvernement doit être conscient de l’impact des taxes sur la croissance des entreprises.

Salaire minimum

Certaines provinces augmentent leur salaire minimum à 15 $. Cela aurait un impact considérable sur les entreprises du Nouveau-Brunswick qui ne peuvent se permettre une telle augmentation des coûts de main-d’œuvre.

Plutôt que de placer tout le fardeau d’offrir un «salaire viable» aux entreprises, une solution globale devrait inclure l’augmentation de l’exemption personnelle de base, un accès moins coûteux aux services de garde et d’éducation et une certitude des coûts pour les entreprises.

Priorités communautaires :

Nous choisissons la croissance

Au Nouveau-Brunswick, nous avons le choix – gérer notre croissance ou gérer notre déclin. Nous choisissons la croissance. La croissance de l’emploi, la croissance démographique et la croissance de la richesse. De nos jours, la concurrence commerciale est mondiale; le gouvernement doit donc créer un climat attrayant pour les investisseurs tout en permettant aux entreprises existantes de croître et de prospérer.

​Si nous voulons que le Nouveau-Brunswick atteigne son plein potentiel, tous les partis politiques doivent prendre cinq engagements clés pour jeter les bases nécessaires au maintien et à la croissance de l’emploi pour assurer la compétitivité de nos entreprises à l’échelle mondiale.

La Chambre de commerce pour le Grand Moncton s’est jointe à cinq autres organisations pour permettre au Nouveau-Brunswick d’atteindre le prochain niveau.

Plus d’informations

Impliquez-vous :

Vos opinions sont importantes

La force de la Chambre de commerce repose sur sa voix collective.

La Chambre de commerce fait une enquête auprès de ses membres dans le cas des préoccupations liées à la communauté des affaires à l’échelle locale. De plus, nous vous invitons à vous exprimer sur vos préoccupations ou si vous souhaitez attirer notre attention sur une certaine question.

Avez-vous des préoccupations à nous communiquer?

Veuillez nous en informer en remplissant le formulaire ci‑dessous.

inspiring growth // inspirer la croissance