Press release 2018 Survey – January 2019 | Communiqué de presse Sondage 2018 – Janvier 2019

*|MC:SUBJECT|*
View this email in your browser


 
For Immediate Release: Monday, January 7, 2019
 
Greater Moncton’s business community cites labour skill shortages and the need to increase population and immigration as key issues heading into 2019.
 
A survey of members conducted between late November and mid-December by the Chamber of Commerce for Greater Moncton shows business owners are increasingly focused on filling labour needs as critical to continued growth and prosperity.
 
The survey asked CCGM members to identify their biggest challenge to business growth. ‘Difficulty finding employees with the right labour skills’ was the leading response at 38 per cent. A lack of customers came a close second at 22 per cent.
 
A separate question asked: ‘What should be the biggest priority of the provincial government in 2019?’ Lowering the deficit and debt was cited by 25 per cent of respondents, but another 21 per cent answered ‘grow the population and attract more immigrants’. Another 17 per cent of respondents said, ‘invest in health-care and education’.
 
The CEO of the CCGM, John Wishart, said these results reflect what the Chamber is hearing in the business community.
 
“Greater Moncton’s economy has been thriving in recent years, but businesses people who want to grow their business are expanding their search outside New Brunswick and Canada to fill labour needs,” said John Wishart.
 
Despite the need to find employees, Greater Moncton business owners continue to be optimistic about the region’s economy heading into the new year.
 
Respondents were asked to rate economic conditions in the region, and 83 per cent of the members who answered the survey see the economic conditions of Greater Moncton as `positive` or `very positive`. In details, two third of respondents rated the economic conditions in Greater Moncton as `positive`, while 16 per cent judged it as `very positive`.
 
Business owners were less optimistic about the provincial outlook for 2019. Asked to rate economic conditions in New Brunswick, 41.5 per cent rated the economic condition of the province as `neutral`, and more than 35 per cent judged the conditions to be `negative`.
 
Confidence in the local economy has many local business operators predicting their workforce will grow this year, despite the labour skills gap. Over the next six months, close to 60 per cent of respondents predicted a workforce increase, while only 3.5 per cent see a decrease. A further 27.6 per cent foresee neither an increase nor decrease.
 
The survey conducted between November 23 and December 9 elicited responses from 174 CCGM members. It is not a scientific survey with a margin of error but mainly a snapshot of the business community opinion.
 
The Chamber of Commerce for Greater Moncton surveys its members twice a year – in the spring and fall – on local and provincial economic trends and important public policy issues.
 
-30-
 
 
For More Information:
Sylvain Montreuil
Director of communications and policy
Chamber of Commerce for Greater Moncton
(506) 856-4004
smontreuil@gmcc.nb.ca
 

 
Pour diffusion immédiate: Lundi 7 janvier 2019
 
Le milieu des affaires du Grand Moncton cite la pénurie de main-d’œuvre qualifiée et la nécessité d’accroître la population et l’immigration au nombre des dossiers primordiaux en 2019.
 
Un sondage mené auprès des membres de la Chambre de commerce pour le Grand Moncton entre la fin novembre et la mi-décembre démontre que les propriétaires d'entreprise sont de plus en plus soucieux de répondre aux besoins de main-d'œuvre, un aspect essentiel à la croissance et à la prospérité.
 
Le sondage a demandé aux membres de la CCGM d’identifier leur plus grand défi face à la croissance de leurs entreprises. «La difficulté à trouver des employés dotés des compétences professionnelles adéquates» a été la principale réponse avec 38%. Le manque de clients a été la deuxième réponse la plus répondue avec 22%.
 
Une autre question posée aux répondants demandait: «Quelle devrait être la plus grande priorité du gouvernement provincial en 2019?», 25% des personnes interrogées ont évoqué la réduction du déficit et de la dette, mais 21% ont répondu «Augmenter la population et attirer plus d'immigrants». 17% des personnes interrogées ont aussi indiqué «investir dans les soins de santé et l’éducation».
 
Le directeur général de la CCGM, John Wishart, a déclaré que ces résultats reflètent ce que l’équipe de la Chambre de commerce pour le Grand Moncton entend de la part de la communauté des affaires.
 
«L’économie du Grand Moncton a été florissante au cours des dernières années, mais les gens d’affaires qui souhaitent développer leurs activités multiplient les recherches à l’extérieur du Nouveau-Brunswick et du Canada pour combler leurs besoins en main-d’œuvre», a déclaré John Wishart.
 
Malgré la nécessité de trouver des employés, les entrepreneurs du Grand Moncton continuent d’être optimistes quant à l’économie de la région avec la nouvelle année qui débute.
 
Les répondants ont été invités à évaluer les conditions économiques de la région et 83% des membres ayant répondu au sondage considèrent que les conditions économiques du Grand Moncton sont «positives» ou «très positives». En détail, les deux tiers des répondants ont qualifié de «positives» les conditions économiques dans le Grand Moncton, tandis que 16% les ont jugées «très positives».
 
Les propriétaires d'entreprise étaient moins optimistes quant aux perspectives provinciales pour 2019. Lorsqu'on leur a demandé d'évaluer la situation économique au Nouveau-Brunswick, 41,5% ont qualifié la situation économique de la province de «neutre» et plus de 35% ont jugé les conditions «négatives».
 
La confiance dans l’économie locale a incité de nombreux propritéaires d’entreprises locales à prévoir que leur effectif augmentera cette année, malgré le déficit de main-d’œuvre. Au cours des six prochains mois, près de 60% des répondants ont prédit une augmentation de l'effectif, alors que seulement 3,5% entrevoient une diminution. Un autre 27,6% ne prévoient ni augmentation ni diminution.
 
Le sondage mené entre le 23 novembre et le 9 décembre a suscité les réponses de 174 membres du CCGM. Il ne s’agit pas d’une enquête scientifique avec une marge d'erreur, mais principalement un coup de sonde de l'opinion de la communauté d’affaires.
 
La Chambre de commerce pour le Grand Moncton interroge ses membres deux fois par année - au printemps et à l'automne - sur les tendances économiques locales et provinciales et sur d'importantes questions de politique publique.
 
-30-
 
Informations:
Sylvain Montreuil
Directeur des communications et politiques
Chambre de commerce pour le Grand Moncton
(506) 856-4004
smontreuil@gmcc.nb.ca
Twitter
Facebook
LinkedIn
Website
1273 rue Main Street, Suite 200
Moncton, NB, E1C 0P4
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|*

Our mailing address is:
*|HTML:LIST_ADDRESS_HTML|* *|END:IF|*

Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

*|IF:REWARDS|* *|HTML:REWARDS|* *|END:IF|*